lundi 22 février 2010

Jerome Noetinger, Michel Doneda, Erikm - Dos d'ânes


Jerome Noetinger: electronics
Michel Doneda: saxophone
Erikm: electronics

Bon, c'est vrai, y'a que la première piste qui est renversante (20 min tout de même) ; bon c'est vrai, c'est pas Evan Parker avec Wiese ou Braxton avec Wolf Eyes. Comparaisons stupides puisque je ne pense pas que ce soit l'objectif du trio. On navigue, nous sommes habitués avec Erikm, dans le domaine de l'electroacoustique-zapping, turnablism à l'arrache, tandis que Doneda assure bien le rôle des couinements et de la morpho-fusion de l'analogique et du numérique - on sait pas toujours si cet espèce de son qu'on entend, là, ça vient d'une machine ou d'un instrument ? Les deux autres pistes sont intéressantes, les territoires restent flou, l'architecture mal assurée, on sait pas si la poutre va nous tomber dessus, ou non, les termites grignotent les murs, ça s'effrite, le plafond vibre, en fait non ils sont bien ces deux morceaux, ils donnent envie de reconstruire sa maison ! Funky

ici

2 commentaires:

  1. Hello Simeon. Is there any chance this file could be re-uped? It would be appreciated. Thanks.

    RépondreSupprimer